Un blog dédié aux femmes

Je suis Femme … et sensuelle !

Lettre-Noemie2
28 Mai 2014

Je suis Femme … et sensuelle !

Par Maïtie Trélaün dans Noemie

Noémie nous partage ce qu’elle a vécu et découvert en faisant l’amour pour la première fois. Elle n’est plus la même depuis : elle se sent femme sensuelle, sexuée et responsable de sa vie… même si la lui fait peur .

 

 

Montpellier,
le 28 mai 2014

Hy les Miss !

 

Je suis sur mon petit nuage, je vole, je flotte, je virevolte … !

Je sais pas si c’est pour tout le monde the same, mais moi, je vis éternellement sur les vagues depuis quelques mois. J’ai des périodes où c’est vraiment le pied, comme si tout souriait en moi et du coup ça sourit en dehors… même ma mère ! Et des périodes où c’est le blues. James me dit que c’est lié à mes hormones… mais qu’est-ce qu’il en sait… c’est un mec ! Moi ça me fait bizarre d’être dépendante de mes hormones. J’ai hâte d’avoir tes idées Manoue.

C’est comme si j’avais la responsabilité de ma Vie !

Ça m’empêche pas d’en profiter ! …. J’ai fait l’amour … !!!! Et j’en suis encore toute pleine comme la pleine Lune ! Waouh ! C’était trop bon ! Mon Prince il a était génial.

Je sais pas, avec le printemps, avec le soleil, avec cette période où je me sens belle et où ça pétille partout en moi… J’ai dis à James que j’étais prête ! Il était tout ému.

On a choisi le moment, il a laissé chanter Shakira et il y est allé tout doucement.

 

Il m’a déshabillée très lentement en caressant ma peau comme avec une plume. J’avais l’impression que le jardin de mon corps fleurissait sous ses mains et offrait son parfum. Il a dévoilé mes seins et les a cueilli dans les paumes de ses mains… je me suis sentie femme, puissante dans ses mains et dans son regard.

 

Il m’a portée pour me déposer sur le lit comme si j’étais ce qu’il avait de plus précieux et qu’il me protégeait. Il a caressé mon ventre, mes flancs, mes jambes… tout mon corps avec ses mains, avec ses bras, avec ses joues. J’accueillais, je savourais. Je sentais mon sexe se gonfler, s’ouvrir … c’était tout chaud dans mon bassin, dans mon ventre. Il a fini en posant une main sur tout mon sexe… et il n’a plus bougé. Nos regards s’aimaient. J’ai pas de mots pour dire ce que ça m’a fait… j’étais accueillie dans mon sexe par cet homme. C’est comme si cette zone qu’on m’avait apprise à cacher et dont j’avais un peu honte était reconnue. J’ai eu l’impression qu’elle était vraiment dans mon corps, qu’elle n’était plus mise de côté. Mes larmes coulaient tellement c’était bon : j’étais femme jusque dans mon sexe !

 

Puis il a guidé mes mains pour que je caresse son corps. “Tout doux, ne lâche pas ce que tu sens dans tes mains, respire, fais-le pour toi… ” Mes mains ont commencé à suivre les chemins de son corps… et puis mon corps y a participé, mes joues, mes lèvres, mes seins… Je ne sais pas ce que je suivais… je laissait faire quelque chose qui circulait en moi et m’habitait, m’amenant à onduler lentement sans que ce soit jamais pareil. Je me sentais très animale, puissamment sensuelle. Je ne pensais plus, je savourais avec tout mon corps.

C’est tout simplement que son sexe s’est posé sur la porte d’entrée de mon corps : immobilité, nos regards se toisaient, nos souffles étaient suspendus. J’ai eu l’impression que le temps s’était arrêté. Etais-je vraiment prête ? J’ai senti que je lui ouvrait la porte, comme si mon sexe souriait.

 

C’est tout doucement que je l’ai accueilli et qu’il a commence de me pénétrer. J’avais l’impression qu’il m’ouvrait un univers illimité aux saveurs cristallines. Cela a déclenché en moi une vague de rire. Lorsqu’il a été touché le bout, l’énergie qui s’est dégagée m’a amené à me redresser, comme si j’étais reliée au ciel. J’ai eu l’impression d’être une déesse d’Egypte portant le soleil sur sa tête. Tout vibrait en moi.

Mon corps a recommencé à onduler, j’ai eu l’impression qu’il se mettait en marche très solennellement. La déesse montait un immense escalier dans la galaxie en déployant ses ailes. James accompagnait mon mouvement, il me soutenait dans mon ascension… Plus les sensations s’amplifiaient plus j’avais l’impression qu’un immense cercle s’ouvrait en moi et dans l’espace.

 

Et tout à coup, ça m’a submergée, des spasmes m’ont emportés dans la voie lactée ; tout s’ouvrait en moi. Je ne savais plus où j’étais, comme si j’étais l’univers entier. Je me suis laissée basculer dans cette immensité et le mouvement s’est calmé. Je flottais dans un espace inconnu. Dans mon corps circulait une énergie nouvelle pétillante et douce qui m’emplissait.

 

James m’accueillit dans ses bras, je ne savais pas si je riais ou si je pleurais. C’était bon de me sentir contenue, contre lui, enveloppée. J’ai eu l’impression de revenir tout doucement. Lorsque mon regard s’est ouvert sur le sien. Il m’a caressé la joue et m’a dit : “tu es belle !”

 

Je ne suis plus la même depuis ce jour (même si ça fait pas très longtemps). J’ai grandi. J’ai l’impression d’avoir muri. Quand je marche je savoure la puissance de mes jambes. C’est comme si j’avais la responsabilité de ma Vie !

 

Ça me fait tout chose de partager ça avec vous, et en même temps je sens que c’est important. C’est bon de vous sentir là, car j’avoue que, quelque part, j’ai carrément peur de me lancer dans ma vie.

Quand j’ai demandé à James d’où il sortait toute cette magie, il m’a dit qu’il avait fait un stage avec Raja et Puja. Du coup il m’a passé leur livre. Il est génial, j’apprends plein de choses très simples !

 

Kisss 

Noémie

Laissez-nous vos commentaires