Un blog dédié aux femmes

Rire sa vie en mère

Lettre-noemie
16 Avr 2014

Rire sa vie en mère

Par Maïtie Trélaün dans Noemie

Noémie, avec sa spontanéité ramène de la joie dans la vie. Elle nous rappelle qu’on est tous le fruit d’un instant d’amour entre un homme et une femme, qu’on le veuille ou non. Elle nous parle de l’importance de notre relation avec le Ciel pour cheminer sur la Terre. L’enfant vient nous apprendre cela.

 

 

 

Montpellier
l
e 16 avril 2014

 

Hy !

 

Waouhhh, trop cool la news ! J’en reviens pas qu’un môme soit dans ton ventre ! Ça me semble tellement giga : tu fais l’amour et ça crée un Homme ! Quelle responsabilité !

 

En fait, j’avais encore jamais réalisé que j’étais issue d’un acte d’amour entre ma mère et mon père. Je viens de là, comme si j’étais une graine de l’amour. Je comprends que je supporte pas quand c’est tendu entre eux… c’est comme si ma base elle s’écroulait… c’est comme si je savais plus d’où je venais.

Ton môme, il t’apprend le Ciel et toi tu lui apprends la Terre

Ça me fait mal au cœur (j’avais pas tilté ce que ça disait cette expression, mais c’est vraiment ça, c’est dans mon cœur que j’ai mal) de plus sentir ça entre eux. Surtout pour ma mère. J’ai l’impression que c’est moi qui lui apporte son pétillant. Mais en fait ça me bouffe : j’ai l’impression que je peux pas partir sans la faire mourir un peu. J’voudrais tellement qu’elle s’occupe d’elle … qu’elle fasse des trucs qui la bottent … qu’elle se fasse plaisir … qu’elle rit un peu ! C’est comme si la vie était toujours sérieuse pour elle, que c’était une grande séance de devoirs à faire. Ça me donne pas envie d’être adulte !  Et quand j’la secoue sa fini en engueulade. Elle comprend rien !

 

Du coup, j’trouve que c’est super courageux de faire un enfant et en même temps je sens que ça me ferait super envie.

 

Apprend-lui à rire à ton môme, Cam, te prend pas la tête. J’suis sûre que la vie elle peut être plaisante à chaque instant et c’est ça que j’voudrais transmettre à mes mômes, le fait qu’on peut rire la vie. Du coup, la vie nous sourit ! C’est évident, pourquoi les gens y voient pas ça !!! J’ai l’impression qu’ils se cramponnent à des “il faut”, “on doit” et y foncent tête baissée comme des béliers avec leurs cornes. Y trouvent la vie dure : c’est pas étonnant ! Y voient pas les fleurs, ni les nuages…

 

J’suis allée me balader avec ma grand-mère ; elle marchait d’un bon pas en s’appuyant gaillardement sur ses bâtons. A un moment je l’ai vue de face et j’ai pris peur : son regard était dur, tout était tendu en elle, j’lisais dans son front plein de “il faut” ; y’avait pas la place pour la poésie, pour la respiration. En plus, ça la voûte de plus en plus… alors elle voit plus que le chemin. C’est comme si elle avait perdu le Ciel et qu’elle retournait à la Terre. Du coup, quand j’ai regardé ma mère, j’ai vu qu’elle allait un peu pareil. Moi le Ciel, y me porte, y m’enveloppe, y m’fait rire aussi avec les pétales de fleurs, les papillons, le vent, le soleil…

 

Je suis sûre qu’on a des ailes. J’m’amuse avec quand je marche… et ça ouvre mon cœur, ça amène de la légèreté et une sacrée liberté. Pour moi, être maman c’est apprendre à mon môme à garder ses ailes même si il marche sur Terre. Quand j’regarde un p’tiot qui apprend à marcher, il rit, il est comme un “château branlant” et y tombe pas. Si on faisait trois pas comme ça on se ramasserait. Eux, ils ont encore leurs ailes qui les portent, y se laissent aller dans les bras du Ciel. Mais le Ciel, on le voit pas, c’est pas palpable, c’est loin … inaccessible … Alors que la Terre c’est concret, c’est de la matière, qu’on le veuille ou pas on la touche : ça nous rassure. Du coup, on oublie le Ciel… On oublie que c’est vers lui qu’on va  et que c’est de lui qu’on vient.

 

Tu vois, Cam, c’est comme si là, t’avais une goutte de Ciel dans ton ventre. Ton môme il t’apprend le Ciel et toi tu lui apprends la Terre. T’a une chance inouïe de vivre ta grossesse avec un super guide… alors suis-le, comme si tu courrais après un papillon.

 

Allez j’vous laisse, j’vais butiner mes devoirs…

 

A+

Kissss

 

     Noémie

 

 

Laissez-nous vos commentaires