Un blog dédié aux femmes

Les séries télé et moi

Lettre-Noemie3
19 Nov 2014

Les séries télé et moi

Par Maïtie Trélaün dans Noemie

Grandir demande de se lancer dans la “vraie vie”, c’est comme quitter le port d’attache de sa mère… même si ça fait peur. Parfois, c’est la télé, avec entre autre les séries télé, qui représente un autre port accueillant, mais comment savoir si elle nous apporte ce dont on a besoin ou non…

Montpellier,
le 12 novembre 2014

Hy Beauties

C‘est fou Manoue, mais je me pose pas toutes ces questions… C’est sûr que j’ai pas le même âge, donc c’est pas le même game… J’déborde de vie ! Et en même temps défois je sens que j’y suis plus dans le mouv, tu sais, le coup de barre, le rien envie de faire qui me fait bugger devant ma série préférée ou même parfois devant une série à la con. Quand c’est celle que je préfère, ça me requinque, alors que sinon ça me plombe… alors pourquoi je le fais ?

C’est dur de devenir grande parfois je trouve et en plus je sais pas ce que ça veut dire !

En fait, dans la série que j’aime, y’a des acteurs que j’adore. C’est comme s’ils rentraient en moi et m’apportaient ce dont j’avais besoin, de l’énergie, du dynamisme, de la joie, de la force. C’est top fun! Tu sais, c’est comme si je venais prendre une perfusion de vie ! Si, à ce moment-là, ma mère cherche à m’extraire, ça fout le bordel en moi… T’imagines, tu pars avec l’aiguille, la perf en rade, t’as pas ta dose… Par contre quand elle me fout la paix, je sens qu’à un moment c’est bon, j’ai fait le plein. C’est simple, j’en ai marre de la série, j’ai envie de passer à autre chose, de passer à l’action, de jouer avec ce que je viens de télécharger en moi. J’suis même parfois impatiente et y’a une part de moi qui se marre parce que j’essaye des nouveaux trucs et j’ai l’impression d’être une gamine à marcher avec les hauts talons de ma mère ! Je teste, c’est super kiffant pour moi. En plus si j’ai quelque chose à faire, je suis hyper efficace. Ces acteurs y m’habitent, y me soutiennent… J’adore !

Par contre quand c’est une série à la con, ça me vide, ça me met dans un état de rien comme si j’étais dans le brouillard et c’est pas cool en moi. J’ai l’impression de faire l’autruche. Si j’écoute bien, en fait, c’est parce que j’ai pas envie de faire un truc que je bugge devant l’écran. C’est une fuite d’un truc qui me pèse ou me coûte ou me fout les j’tons. En fait dans ce cas, j’ai besoin d’aide, mais je sais même pas que j’en ai besoin, donc je peux pas en demander… Quoique maintenant que j’ai compris le truc, je crois que je pourrai me poser la question quand je me laisse happer par le premier truc venu dont je me fous d’ailleurs.
A ce moment-là, je veux surtout pas que ma mère elle vienne me houspiller… c’est comme si je me sentais encore plus nulle, encore plus dans une impasse… ça referme une trappe sur moi. Ca me fait péter un câble et je pars en claquant la porte. Du coup, en fait ça marche… parce que après un bon bout de temps, quand la pression est retombée, je me mets à ce que je dois faire… Mais c’est pas fun, c’est lourd, ça grince en moi.

En fait, je crois que j’aurais besoin qu’on m’aide à comprendre ce qui bloque en moi, j’aurais besoin que ma mère elle me prenne dans ses bras tout doux sans rien dire. C’est dur de devenir grande parfois je trouve et en plus je sais pas ce que ça veut dire. J’ai ce besoin parfois de pouvoir re-rentrer dans son ventre et tout oublier. J’ai juste besoin de sentir qu’elle est là et qu’elle m’aime même si elle comprend pas ce que je vis, même si elle a peur de pas faire ce qu’il faut, même si on n’est pas du même monde… Je m’en fou de tout ça… J’ai juste besoin de sentir que je peux rentrer au port, me mettre à quai et sentir son cœur qui bat. Ce cœur, c’est mon phare, il est bon pour moi. Le port c’est ses bras… Pourquoi est-ce qu’en grandissant on peut pas les avoir autant qu’on veut ces bras ?
En fait, j’ose pas le faire… C’est tout con !

Je vous bise

Noémie

  • Fleur 19 novembre 2014 at 14 h 37 min / Répondre

    Cet article bouge quelque chose en moi, les larmes font de la place pour quelque chose de neuf. C’est comme faire la paix avec une part de moi, et ouvrir mes perspectives de maman qui se sent déjà dépassée par le besoin d’écran de son petit de 2 ans et demi…
    Merci

    • Maitie 24 novembre 2014 at 0 h 34 min / Répondre

      On ne se rend pas toujours compte à quel joint ils sont grands quand ils sont petits. C’est en te mettant à sa hauteur, en lui demandant de te faire découvrir son monde au travers de l’écran qu’il te permettra de grandir…

  • Mathilde 22 décembre 2014 at 16 h 39 min / Répondre

    Merci Mairie pour cet article. Pour le dernier paragraphe, en particulier.

Laissez-nous vos commentaires