Un blog dédié aux femmes

Mais où est la femme dans la mère ?

Lettre-camille
01 Avr 2015

Mais où est la femme dans la mère ?

Par Maïtie Trélaün dans Camille

Les mois qui suivent l’accouchement sont empreints de beaucoup de transformations parfois très profondes. Il n’est pas toujours aisé pour une femme d’y naviguer car on n’en parle pas et qu’elle n’y est pas toujours préparée. C’est souvent une période de solitude…

Lyon,
le 1er avril 2015

Hey

J‘ai l’impression que mon appel “Hey” vient du fond de la mer et peut-être aussi du fond de l’amer… C’est important pour moi de vous lire car j’ai l’impression que vous êtes un cordon, un fil d’Ariane vers une autre réalité, un monde où la femme a des préoccupations de femme et pas seulement de mère. Mais cette femme est tellement loin de moi…

Mon cœur n’est plus ouvert à lui… pourtant je sais que je l’aime

J’ai l’impression d’avoir perdu ce fil en moi, de plus savoir comment revenir sur la berge, sur la côte. Je suis en pleine mère et je ne sais pas comment revenir en bord de mer !  C’est pas que je suis mal dans ce que je vis… Je suis juste à côté. J’ai l’impression d’être dans un aquarium et de voir la vie des autres depuis là, en spectatrice, sans trop pouvoir les toucher… On n’est pas au même rythme, on n’est pas ouvert dans le même sens : moi, je regarde Merlin et elles, elles regardent le monde.

Je découvre le monde par les yeux de Merlin donc juste là autour et en même tellement dans un ailleurs… Elles tentent de voir en l’autre un reflet de leur monde ou même une vérification que leur monde existe.
En fait en regardant le monde au travers des yeux de Merlin… j’ai l’impression d’arriver à moi… mais un moi presque informel qui n’est ni femme, ni mère… qui est autre, vierge d’étiquette…
Et j’ai l’impression que les autres, elles cherchent leur monde dans le regard des autres et elles se perdent et c’est ça que ça leur renvoie : un vide qui les fait courir encore plus.

C’est comme si Merlin me ramenait à mon regard d’enfant, même si je ne suis pas un enfant comme lui. Il me ramène à mon regard d’enfant, au bébé que j’ai été, à ce bébé qui est encore là en moi et qui crie si souvent sa solitude. C’était ce cri qui me poussait à être comme les autres, à courir après quelque chose qui n’existe qu’en moi.

Et là, quand je m’ouvre à ce regard de Merlin, quand je sens comme cela m’apprend à ouvrir mon cœur pour faire une place à son monde qui est si différent du mien… j’ai l’impression que j’ouvre de la même manière mon cœur au bébé que j’ai été et que je prends soin de lui. C’est tout doux pour moi, et quand je fais ça j’ai l’impression de grandir.

Mais c’est quand même très bizarre ! J’suis dans une bulle avec Merlin et c’est génial et en même temps c’est étouffant ! Ce qui me gêne c’est que Seb est pas dans la bulle. Je sais pas comment rentrer en contact avec lui. D’ailleurs, je sais pas comment revenir dans mon corps et dans mon sexe. J’ai l’impression que cette partie de mon corps n’existe plus depuis l’accouchement ou du moins qu’elle ne s’exprime plus. C’est comme si elle dormait. Du coup j’ai peur que ça frustre Seb… J’suis gênée de ne pas avoir d’envies sexuelles, alors j’sais pas comment être face à lui. J’ai peur de réveiller son désir, alors je me ferme. Et j’ai l’impression que plus je me ferme et plus il me cherche et plus je le sent triste. Mon cœur n’est plus ouvert à lui… pourtant je sais que je l’aime. J’sais pas comment faire… Alors, si vous avez des idées, je suis preneuse.

Kiss

Cam

Laissez-nous vos commentaires