Un blog dédié aux femmes

La danse de l’amour

Lettre-camille2
12 Mar 2014

La danse de l’amour

Par Maïtie Trélaün dans Camille

Quels conseils donner à une jeune fille pour sa première fois, sa première relation sexuelle ? S’écouter et se respecter, ne pas être passive sont les maîtres mots de Camille. Elle aurait aimé les engendre avant, mais les aurait-elle écouté ? Et vous, quels seraient vos conseils, vos images ? Quel est le fruit de votre expérience ? 

à Lyon
le 12 mars 2014

Hello belles Femmes,

 

Que vous dire ! Y’a tant de choses qui se passent, qui bougent !

Déjà, merci Manouella, tes mots m’ont percutée. C’est vrai que j’avais la tête dans le sceau à attendre, à calculer… et je ne regardais plus Seb. C’est comme si la vie s’était instrumentalisée.

Du coup, on s’est pris un week-end tous les deux, en amoureux. Y voulait aller à Cassis pour marcher au bord de l’eau. C’est pas trop mon kif mais j’ai cédé. C’était génial ! J’ai eu l’impression de respirer; l’eau était glacée mais j’ai trempé mes pieds : ça booste !

J’me sentais tellement belle dans ses mains !

On a ri, on pensait à rien d’autre qu’à nous, on n’avait pas d’horaires, on n’a pas arrêté de s’aimer… Cela faisait si longtemps que cela ne nous était pas arrivé. Je ne sais pas quand on a commencé à devenir raisonnables, à perdre l’insouciance, comme si, sans s’en rendre compte, on rentrait dans le rang.

Alors j’sais pas c’que ça va donner… J’m’étonne parce que je suis pas là dedans. J’suis encore toute pleine de nous, du vent, des mouettes, des pins et du soleil. Y’a qu’chose qui s’est ouvert dans mon cœur un peu comme si j’avais ouvert sa cage à un oiseau. J’me sens amoureuse ! C’est sûr qu’y a l’printemps qui aide … mais ça suffit pas. Alors on n’arrête pas de s’aimer !

Du coup, ta lettre Noémie m’a questionnée. Je me souviens de ma première fois … J’étais jeune et j’avais envie d’être grande et pour moi, les grands faisaient l’amour. Alors j’l’ai fait avec un p’tit copain de mon âge. On était empêtrés, maladroits … j’ai pas trop compris je crois… ça m’a pas fait grand chose.

C’est bien plus tard que j’ai compris pourquoi on appelait ça “faire l’amour”, avec un homme que j’ai vu qu’une fois d’ailleurs. Mais il a pris le temps, il avait mis une musique de flûte très mélodieuse et enveloppante. Il me demandait d’écouter ce qui me faisait plaisir, de lui dire ce que j’avais envie… J’avais un peu honte au début… et puis, j’ai osé. C’est marrant, en y repensant c’est un peu comme ce qui s’est passé ce WEnd. Y’a quelque chose qui s’est ouvert dans mon corps et c’était vraiment bon. C’est lui qui m’a réconciliée avec mon corps. J’me sentais tellement belle dans ses mains !

J’ai envie de te dire de prendre ton temps, de t’écouter, de créer l’ambiance. Mais ça suffit pas, faire l’amour, pour moi, c’est comme si je dansais avec l’autre en faisant corps avec lui. Tu te souviens de ton Pierrot avec qui tu avais dansé une valse lente et que t’avais tout oublié, le temps, le lieu… que tu étais juste-là dans l’improvisation qu’il te proposait avec douceur… Tu vois dans le film The Horse Wisperer quand Robert Redford et Kristin Scott-Thomas dansent… Tu sens ce qu’il se passe entre eux… C’est comme ça faire l’amour pour moi ! Y’a quelque chose de plein et de magique entre les deux partenaires qui fait que ça se fait et c’est juste Waouh !

 

T’as vraiment raison de ne pas vouloir le bâcler et, c’est super que James le comprenne. C’est à toi de donner le rythme la première fois, demande lui d’aller vraiment tout doux lorsqu’il te pénètre. L’idéal c’est que tu sois sur lui, comme ça c’est toi qui drive. Si ça fait mal, tu stoppes, tu danses un peu à cet endroit pour assouplir pour détendre… Et tu vois si c’est OK d’aller plus loin ou pas.

 

J’trouve ça géant de pouvoir te dire ça ! C’est vrai qu’on m’avait rien dit avant. J’imagine pas un seul instant ma mère m’en parler.

Faut q’j’aille bosser !

A+

Camille 

 

 

Laissez-nous vos commentaires