Un blog dédié aux femmes

L’échographie : savoir ou ne pas savoir ?

Lettre-camille
06 Août 2014

L’échographie : savoir ou ne pas savoir ?

Par Maïtie Trélaün dans Camille

L’échographie permet d’en savoir plus, entre autre sur le sexe de son enfant, elle lève le voile sur le mystère qui enveloppe la création du bébé. Et si ce voile avait une raison d’être ? Et s’il était important d’attendre juste un bébé ?

Lyon,
le 6 août 2014

J‘ai passé mon écho ! J’en suis encore toute excitée !!!

Au début, je savais pas trop si je voulais le voir parce que j’avais peur de ce que j’allais voir. Et puis, je l’ai découvert : il était là , couché sur le côté, comme s’il nous attendait. Seb était fou, excité comme 3 sacs de chats ! Moi, je savais pas quoi faire : c’est bizarre de le sentir dedans et de le voir sur un écran. En plus j’avais l’impression qu’il me regardait, qu’il attendait quelque chose…

J’étais pas à l’aise comme si je regardais par une fenêtre sans être invitée

Et puis, il a commencé à bouger… Le must, c’est quand il a tété son pouce… j’y croyais pas ! Y tétait son pouce avec les orteils écartés : trop cool la vie !
J’ai pas voulu qu’on demande le sexe… j’ai pas envie de lui coller une étiquette alors qu’il est si petit. Je sais pas, j’attends un bébé, pas un garçon, ni une fille… un bébé ! J’ai pas peur d’avoir l’un ou l’autre… et puis, on peut plus le changer… alors si je suis déçue, c’est parce qu’il est pas là qu’il le sent pas. Quand il est naît, je peux au moins le prendre dans mes bras… Là non ! Je le sentais un peu seul dans tout ça
J’ai juste pas envie de le définir ! J’me dis que si on devait le savoir, le ventre y serait transparent. C’est vrai quoi ! S’il est caché c’est qu’on n’a pas à savoir. Et puis, j’ai trop envie de le découvrir à la naissance… ça fait du suspens… on cherche les indices…
J’ai eu l’impression qu’on faisait intrusion dans son monde. J’étais pas à l’aise comme si je regardais par une fenêtre sans être invitée. A un moment j’ai même cru qu’il se prenait la tête dans les mains pour se boucher les oreilles. Le médecin m’a dit que c’était pas possible qu’il entende.
Et puis, il a beaucoup bougé après, j’arrivais pas à le calmer. Il avait comme un hoquet, des soubresauts, toujours pareils. Il avait jamais eu ça. Mais on m’a dit que c’était normal ! N’empêche que ça fait tout drôle ! Du coup j’ai passé le reste de la journée à le bercer, comme si je l’avais dans les bras et que je le rassurais. Je me suis souvenue après de ce que tu m’avais dit Manoue au début, qu’il entendait tout. Il a fini par se calmer. Je sais pas si ça dort un bébé dans le ventre ?

J’ai l’impression qu’y a une page qui se tourne dans mon ventre : c’est comme si j’étais en haut d’un toboggan et que j’allais me lancer dans la descente… J’ai un peu peur parce que je sais pas ce qu’y a au bout ! Je sais pas encore ce que je voudrai pour mon accouchement : c’est pas trop fun d’avoir  la péri … mais j’ai la trouille de pas en avoir… T’en pense quoi Manoue ?

C’est trop fou ce que tu vis Noé pendant tes règles , ça me donne envie d’être toi… Je suis sûre que je suis pas cap’ de ne pas m’en foutre de partout avec mes règles si j’ai pas un tampon. Ça a toujours été ma hantise : que ça déborde !
J’ai une copine qui un jour m’a filé un lien sur You Tube  pour une Diva cup comme elle disait. Y paraît que ça lui a changé la vie… Moi ça m’inspire pas. J’arriverai pas à faire confiance. Vous connaissez-vous ?

Kiss Kiss les filles

Cam

  • Delphine 6 août 2014 at 23 h 44 min / Répondre

    Article très intéressant, je suis contente de voir que l’écho est remise petit à petit en question sans qu’on passe pour autant pour des “rebelles”… Comme c’est -à juste titre- dit dans ce texte : ” si on devait le savoir, le ventre y serait transparent”. Merci beaucoup de contribuer à cette réflexion!

    • Maitie 8 août 2014 at 22 h 01 min / Répondre

      On a tous besoin de soutenir nos idées et nos réflexions en les partageant. Donc merci de ton partage

  • die andere 7 août 2014 at 21 h 51 min / Répondre

    Tout pleins de choses dans ce long message… Moi, j’avais besoin de connaître le sexe de mon bébé, en tous cas, j’en avais envie, et ça m’a permis de rendre ce bébé plus concret, de mieux me représenter “comment ce sera quand il sera là”, mais j’ai l’impression que c’est très personnel ce choix, et c’est souvent très fort. J’ai rencontré pleins de femmes qui me disaient soit “je veux savoir” soit “je veux surtout pas”… Tant que personne ne te force à faire l’inverse de ce qui te parait juste…
    Et puis surtout, pour l’écho, c’est le doc qui tient l’engin qui ma paru important. La seule fois où la nana n’était vraiment pas à l’écoute et tranquille et tout, je suis ressortie toute flippée… Les autres fois c’était plutôt un pas de plus vers notre rencontre, une manière différente de s’apprivoiser… et peut-être aussi de tranquilliser tout le monde (médecins compris;-)))
    Pour la péridurale, c’est comme pour le reste, j’ai eu la chance d’être accompagnée par une Supernana (ouioui, comme les superhéros;-)) et j’ai pu m’en passer, et franchement je regrette pas (même si la séance de couture en anesthésie locale c’était franchement pas drôle), pouvoir être mobile, ça m’a trop aidée, au moins autant que le regard admiratif dont me gratifiait les sages-femmes qui m’ont semblée encore plus à l’écoute et présentes pour me proposer des choses… Un cercle vertueux de bienveillance sur mon accouchement… Bon, j’avoue que pour la deuxième fois, ça n’a duré qu’une heure, donc je n’ai vraiment aucun mérite. Mais c’était tellement fort, intense, que ça valait le coup (et bizarrement, je crois que ça me rassurait, d’être en pleine possession de mes moyens pour ce moment-là, pouvoir me faire confiance…).
    Et moi aussi j’ai une cup, j’ai du changer de taille après mes grossesses, mais franchement, c’est tellement plus agréable, en plus d’être carrément plus écologique…). Sous pilule, c’est simple, je la vidais 2 fois par jour… Bon, avec le stérilet, il faut que ce soit un peu plus souvent, mais franchement, mais au boulot je m’en sors sans problème…
    Bonne continuation pour cette belle aventure, ces choix à faire, ou au moins à questionner….
    Emilie

    • Maitie 8 août 2014 at 22 h 07 min / Répondre

      Waouhhh ! Super tout ce que tu dis. C’est sûr que le plus important c’est de faire comme on le pense… même si c’est pas toujours facile. Bravo pour tes accouchements !
      Et puis, pour la cup… je verrais !
      Merci à toi

  • die andere 27 août 2014 at 19 h 36 min / Répondre

    En même temps, si tu n’avais pas été là pour m’aider à me préparer à devenir mère, Maïtie… Encore un grand merci….

    • Maitie 31 août 2014 at 20 h 54 min / Répondre

      Tu as su saisir les opportunités qui t’ont amenées jusqu’à moi …

Laissez-nous vos commentaires