Un blog dédié aux femmes

Spiritualité Inca : 3 animaux pour 3 niveaux de conscience

Susan Eleanor Boulet
08 Oct 2014

Spiritualité Inca : 3 animaux pour 3 niveaux de conscience

Par Maïtie Trélaün dans Etre femme

Son cycle amène la femme chaque mois à revenir vers elle pour regarder au plus profond d’elle-même. Elle apprend à ne rien se laisser passer mais à tout se pardonner, elle s’exerce aussi à ne rien passer aux autres mais à tout leur pardonner et discerne la part de responsabilité qui lui appartient dans ce qui arrive. J’ai invité Claire Jozan Meisel, à nous expliquer comment la spiritualité andine symbolise ce travail en trois étapes à travers trois animaux mythiques.

« Si vous parlez aux animaux,
ils vous parleront et vous vous connaitrez.
Si vous ne leur parlez pas, vous ne les connaitrez pas
Et l’on craint ce que l’on ne connaît pas.
Et ce que l’on craint, on le détruit. »
(Chief Dan George)

Dans mon dernier article sur le blog Naître Femme, j’ai parlé des aspects solaire et lunaire du cycle menstruel et j’ai évoqué la médecine des 3 animaux de la tradition inca pour harmoniser en soi intuition et raison, force et douceur. A la demande de Maitie, voici un peu plus d’informations.

Le regard d’une personne éveillée en dit tout aussi long qu’une parole

La Sagesse des anciens

Les Anciens invoquaient l’esprit des animaux pour les aider dans leur d’évolution. J’ai souvent pu constater que lorsque l’on devient attentif à leurs signes, ils délivrent des sagesses qui résonnent au plus profond de soi, guidant ainsi sur le chemin.

La voie initiatique inca est d‘éveiller la force du puma. Il existe, en effet, dans cette spiritualité 3 animaux mythiques : le serpent, le puma et le condor qui correspondent à 3 niveaux de conscience de l’être humain.

  • Le serpent symbolise la sagesse du monde intérieur. C’est le premier niveau de conscience de l’être humain, le subconscient, qui se situe dans la colonne vertébrale.
  • Le second niveau, le conscient, est représenté par le puma qui symbolise le monde d’en bas, la terre, la « pachamama », la force de la nature. Il se trouve dans le cœur.
  • Enfin, le condor symbolise le troisième niveau, le supra-conscient, le monde d’en haut, le pouvoir de l’esprit, le pouvoir du cosmos et de l’univers astral. Il se situe dans la tête.

Le serpent

Le Serpent, relié à la forêt amazonienne, représente l’enfance, le début de la vie car le serpent vient du monde souterrain où commence la vie selon la tradition inca.
En Inde, comme pour les indigènes d’Amérique du Nord et du Sud, le serpent est la force lovée dans le bas de la colonne vertébrale qui s’élève au fur et à mesure de l’élévation spirituelle. Cette élévation active les centres énergétiques du corps et de l’esprit, ouvrant de nouvelles dimensions et de nouveaux niveaux de conscience, de santé et de créativité. A cause de son regard et du fait qu’il n’a pas de paupières, le serpent est aussi associé à l’hypnose qui permet de voir les choses de plus près.
Il symbolise aussi le changement et la guérison, car si on arrivait à transmuter le venin du serpent, on serait capable de tout transformer. D’ailleurs n’est-il pas le symbole de la médecine par l’intermédiaire du caducée ?
Enfin, la mue du serpent représente le processus universel de vie-mort-vie par lequel on doit passer à chaque mort pour une nouvelle renaissance. Avant sa mue, le regard du serpent s’embrume, donnant l’impression qu’il est dans un état de transe. Puis, lorsque la mue commence à s’opérer, son regard redevient lumineux permettant ainsi une nouvelle vision, un nouveau regard sur la vie.

Ainsi, la médecine du serpent est-elle la médecine du changement, du renouveau pour un nouvel état de conscience. Il éveille les forces de la créativité par une meilleure écoute de son intuition et par conséquent favorise la réalisation de soi.

Le Puma

Le Puma, relié au Lac Titikaka, symbolise le pouvoir et la force de la terre. Les Incas ont d’ailleurs dessiné leur capitale impériale, Cusco, en forme de Puma car cet animal symbolise le monde du milieu, de l’incarnation, faisant également référence à l’âge adulte, à l’intelligence et à l’agilité sur tous les plans.
Le puma est connu dans certaines régions sous le nom de couguar, lion des montagnes ou parfois, par abus de langage, sous le terme de panthère. Il ressemble à un gros chat sauvage que l’on peut rencontrer en Amérique du Nord et du Sud. C’est un animal difficile à observer car il est solitaire.
Il peut courir jusqu’à 50 km/h. et franchir jusqu’à 12 mètres en longueur, d’un bond à partir d’une position fixe. Il est aussi capable de faire des bonds atteignant 4 à 5 mètres de haut, sans élan. C’est un des animaux les plus puissants et les plus rapides.

La médecine du puma est la médecine de la force de persuasion car cet animal n’hésite pas. Il aide à se prendre en charge, à se responsabiliser, à se défendre et aussi à soutenir un point de vue de manière efficace.

Le Condor

Le Condor, relié à la Cordillère des Andes, est l’oiseau sacré des Incas, le messager du ciel et de la terre. Selon la tradition, sa tâche est de transporter, sur ses ailes vers le ciel, les âmes des personnes décédées. Il correspond à la dernière étape de la vie de l’être humain, pendant laquelle il acquiert la sagesse.
Le condor vit en Amérique du Sud, le long de la Cordillère des Andes et des côtes du Pacifique. Par son envergure de 3 mètres environ, il est le plus grand oiseau de l’hémisphère ouest.
Il vit à des altitudes de 3 000 à 5 000 mètres généralement sur des rochers inaccessibles. C’est l’un des oiseaux vivant le plus longtemps au monde, avec une durée de vie allant jusqu’à 50 ans.
Passant la plupart de son temps dans les airs à survoler la terre, il symbolise la hauteur de vue, l’indépendance, la créativité raisonnée, le désir de voir différents points de vue et d’ainsi nous entrainer vers une nouvelle hauteur de conscience et d’inspiration.

Le condor donne aussi le pouvoir de se retrouver seul face à soi-même pour trouver son maître intérieur. Il nous dit que tant que nous ne sommes pas en phase avec nous-mêmes, nous ne sommes pas dans notre vérité.

Processus d’évolution

Mia Rainbowdancer, chamane, qui m’a sensibilisée à l’approche de ces 3 niveaux de conscience enseigne qu’on peut s’inspirer de l’esprit de ces 3 animaux pour se sonder soi-même ou bien dans la relation thérapeutique. Il s’agit d’un processus en 3 temps : Intuition, Connaissance et Restitution.

  • Par notre intuition, notre sagesse et grâce au serpent qui nous relie à notre monde intérieur, nous pouvons ressentir et observer ce qui se passe en nous ou autour de nous.
  • Ensuite, intervient le puma qui, par l’entendement du cœur, nous relie à notre connaissance et à la force acquise par l’expérience.
  •  Enfin, grâce à la hauteur de vue du condor, on arrive à trouver une solution qui va être constructive pour soi ou bien à donner un feedback judicieux à la personne qui attend un conseil.

Dans cette dynamique, l’observation se fait dans un état de neutralité, c’est à dire de non-jugement envers soi-même ou envers l’autre. Atteindre cet état requiert un travail ardu car il nécessite un nettoyage préalable du corps émotionnel et tout particulièrement des 3 premiers chakras.

Une fois, cet état atteint, le puma permet de faire le saut vers le cœur et d’avoir une compréhension qui passe par la compassion. Utiliser la force du puma, c’est le faire de manière rapide et forte et cependant dans la douceur. Certaines personnes d’ailleurs n’utilisent que le regard, car le regard d’une personne éveillée en dit tout aussi long qu’une parole.

Je suis toujours éblouie par la facilité qu’ont ces personnes, par la présence ou juste par quelques mots simples, de vous donner un feedback lucide, pertinent et bienveillant sur les problèmes que vous leur soumettez. Le travail qu’elles ont fait sur elles-mêmes leur donne la capacité d’être un miroir précis de ce que vous êtes en train de vivre, tout en respectant votre liberté propre et en élargissant le champ des possibles. Nul doute qu’elles ont éveillé la force du puma…

Claire Jozan-Meisel
www.lunafemina.com

Un grand merci à Maitie de me permettre d’écrire sur son blog.
Par cet article, je rends hommage à Mia Rainbowdancer, à Mila Buchmann, à mes autres enseignants et aussi à la Vie qui m’ont aidée à aller à la rencontre de ces 3 animaux intérieurs.

Pour aller plus loin avec Maïtie au sujet du cycle

Pour aller plus loin

Les articles

Les web-conférences

 

Étiquettes : , , , ,

  • BOYER 19 octobre 2014 at 15 h 21 min / Répondre

    je suis d’accord avec ces animaux et leur qualité réciproque , maintenant tous les animaux qui nous
    entourent ont leur spécificité , leur comportement, leur signature, leur langage nous montre une partie de nous qui nous appelle et nous enseigne!
    bel enseignement que nous devrions enseigner aux enfants dès le plus jeune âge. D’ailleurs Lafontaine
    nous a légué déjà pas mal de son observation dans son oeuvre des fables!! Merci car j’ai depuis longtemps envie d’écrire à ce sujet, peut être l’élan qu’il me fallait pour décrypter ma vocation !
    Merci Claire j’en profite pour t’embrasser

    • Maitie 23 octobre 2014 at 13 h 10 min / Répondre

      Merci à toi. C’est super que tu e envie d’écrire toi aussi… cela fait partie de la transmission et de la transmission des femmes. Chaque animal nous parle et nous parle à chacune de manière spécifique.
      Bien à toi

      MAïtie

Laissez-nous vos commentaires