Un blog dédié aux femmes

La richesse du cycle menstruel

revenir à la source
30 Août 2015

La richesse du cycle menstruel

Par Maïtie Trélaün dans Etre femme

La femme connaît son cycle menstruel par ses règles bien souvent. Elle a appris à s’en accommoder. Et pourtant de plus en plus d’ouvrages, de rencontres incitent les femmes à porter un autre regard sur ces éléments jusqu’à présent si tabous et honteux. Les menstrues prennent une valeur “sacrée” en même temps que le féminin est à l’honneur. J’ai envie de vous partager ce que le cycle m’a appris et ce qu’il continue de m’enseigner.

En quoi la notion de saisons est précieuse pour la femme ?

La femme est animée par son cycle menstruel durant toute une partie de sa vie. Elle en a conscience et le repère grâce  à ses menstrues et parfois à son ovulation. Les autres signes sont plus aléatoires et prennent la forme de douleurs, d’émotions plus ou moins intenses.

Le cycle ramène la Femme vers sa source de Vie

Pourtant, le cycle est là pour soutenir la femme dans son évolution même si pour cela il freine parfois son action.

Les émotions, les douleurs, les irrégularités, les dérèglements parlent à la femme. C’est comme si son corps ou son cœur la secouaient pour l’inviter à se respecter davantage.

Pour se respecter, il est nécessaire de pouvoir s’écouter… mais que peut-on entendre d’autre ?

C’est là que les saisons sont utiles. Lorsque la femme part à la rencontre de ses saisons, elle explore souvent ses Terres inconnues. Elle se met à l’écoute des variations plus fines de son corps et découvre tout un univers de nuances qui parle de son monde intérieur. La perception de ses saisons lui permet de savoir ce qu’il est adapté pour elle de faire dans l’énergie de chacune d’elles.

Ainsi elle trouvera ses propres repères qui lui permettront de se respecter de plus en plus tout en s’affirmant.

En quoi est-il important que la femme respecte ses saisons ?

Qu’elle le veuille où non, la femme est en lien avec les grands cycles de l’univers dont celui de la Lune et celui de la Terre.

Aujourd’hui nombres de femmes avancent dans la vie en portant tout à bout de bras sans prendre soin d’elles. Elles s’épuisent. L’humanité a besoin qu’elles reviennent à leur source, à la source du féminin, à leur vulnérabilité.

La femme ne peut le faire qu’en étant protégée par la puissance masculine, la sienne ou celle de son compagnon.

Contrairement à la force, la puissance n’existe pas sans vulnérabilité.

La femme en revenant chaque mois à sa source, en se retirant de la surface de la Terre, montre à l’homme le chemin de la vulnérabilité et en même elle l’appelle à sa puissance protectrice.

Dés lors l’harmonie masculin-féminin peut se faire en chacun de nous comme au sein du couple. Comme ce qui est à l’extérieur de nous est le reflet de ce qui se joue à l’intérieur, en cultivant l’harmonie de nos Terres intérieures, nous contribuons à l’harmonie de l’univers extérieur. Et aujourd’hui, la Terre nous crie qu’il est urgent que chacune de nous prenne soin de ses Terres intérieures et que nous retrouvions le chemin de la source des Femmes.

Je sème des graines en Femme Nomade

C’est ce qui m’amène à parler des saisons du cycle autour de la planète.

Pour illustrer ces propos, voici la vidéo d’une partie de l’atelier que j’ai animé à Montréal le 4 octobre 2015 à l’occasion du 1 er Festival du Féminin organisé par l’école Internationale du Féminin Sacré.

L’atelier  sur le cycle de la Femme animé par Maïtie à Montréal – octobre 2014

Belle rencontre avec votre cycle !

Pour aller plus loin

Les articles

Laissez-nous vos commentaires