Un blog dédié aux femmes

L’exigence de l’Automne

25 Nov 2015

L’exigence de l’Automne

Par Maïtie Trélaün dans Etre femme

L’Automne est une saison délicate à vivre et parfois tumultueuse que ce soit dans le cycle des saisons de la Terre, dans celui de la Lune ou celui de la Femme. Il ramène vers la source et ne peut s’encombrer d’inutile : il épure.

L’expression de l’automne

Lorsque l’automne approche, ses bourrasques déstabilisent la plénitude de l’été. Le Ciel gronde en éclairs de colère déversant sur la peau assoiffée de la Terre la fraîcheur de ses larmes.

L’automne nous rappelle que la Vie nous espère car nous lui sommes précieuses

L’automne décline patiemment son nuancier de couleurs chaudes sur les feuilles affolées qui dessinent dans l’air les caprices du vent en tableaux éphémères. Les arbres en lambeaux accrochent leurs rameaux aux fantômes de brume pour étouffer les cris du cycle qui se meurt
C’est le temps des récoltes ; les greniers se remplissent.
Vient le temps où l’automne agonisant répand son sang de vigne vierge en offrande à Gaïa.
La Terre a tout donné dans la saveur du fruit ; fatiguée, elle se retire. Un manteau de neige abrite son repli. L’hiver fera le tri.

Que vous conte l’automne ?

Votre relation à l’automne vous est propre car elle parle de votre relation à vous-même, à votre Essence, à votre « mission » de vie.

Prenez le temps de vous questionner pour entendre ce qu’elle vous dit de particulier :
Comment la vivez-vous ? Qu’est-ce que vous aimez, qu’est-ce que vous redoutez ?
Quelles émotions vous apporte-t-elle ?
De quoi auriez-vous besoin pour lui ouvrir vos bras et l’accueillir pleinement ? Laissez émerger une image comme si vous aviez une baguette magique et laissez-vous surprendre.
Si vous étiez pleinement libre de vous écouter, que feriez-vous à cette saison ?
Ecrivez vos observations.

Automne en cœur de Femme

Cette saison présente une complexité qui suffit à expliquer le tumulte qui l’exprime.

Dans le corps, tout se prépare à accueillir l’ovule offert à la Vie au mitan de l’été dans l’espoir qu’il porte le germe d’un nouvel être même si la femme ne le souhaite pas.
Nul ne sait ce qu’il adviendra et la décision échappe à tout contrôle. La vie entraîne la Femme vers un peu plus d’elle-même ou vers la mère. L’incertitude règne et exige de s’ouvrir sur l’imprévu pour ne pas que l’attente devienne infernale.
La femme est invitée à lâcher prise pour revenir vers sa source. Si elle résiste, « ça » crie en elle ! Tout ce qui n’est pas adapté dans son écologie personnelle est dénoncé comme autant d’espaces qu’elle ne respecte pas. Le corps se rebelle en douleurs et le cœur râle ses émotions.

L’automne appelle la Femme à apporter au cœur de sa maison tout ce qu’elle a récolté. Elle revient dans son laboratoire intérieur comme un savant fou impatient de démonter, de bricoler, de transformer pour optimiser son œuvre. Le temps est venu pour elle de se remettre en question sans se mentir, de faire la part entre ses agissements égotiques et ses actes essentiels, entre ses croyances et sa foi.

L’automne la retire de la scène où l’a placée l’été, pour faire le point :

  • Qu’est-ce que ce cycle lui a apporté ? Qu’a-t-elle récolté en s’offrant au Monde ?
  • Qu’est-ce que l’été a mis en lumière que ce soit par rapport à elle ou à ses projets ?

Autant l’été lui a permis d’ouvrir son cœur pour être disponible à l’autre ; autant l’automne lui demande d’être disponible à elle-même et de s’accueillir afin de célébrer ce qu’elle a accompli (qu’elle que soit la manière dont elle l’a fait) et d’ajuster ses pas avec patience et bienveillance.

Accueillir la femme que vous êtes

Installez-vous confortablement ; posez une main sur votre cœur et l’autre sur votre utérus ; fermez les yeux et respirez calmement.
Laissez-vous accueillir par ces bras qui vous enveloppent comme ceux d’une femme maternelle…
Accueillez dans vos bras cette femme que vous êtes, simplement comme vous êtes avec ses peurs, ses doutes, ses joies, ses peines, ses blessures, ses victoires…
Laissez venir des choses que vous avez accomplies dans votre vie (que ce soit grandiose ou minuscule) comme si vous regardiez avec bienveillance le chemin parcouru quel qu’il soit… Respirez et laissez circuler.

Secret en cœur d’automne

A cette saison vous récoltez ce que vous avez semé dans vos Terres sacrées où vous cultivez votre Essence. Son tumulte vous parle de votre rapport à la vulnérabilité féminine et vous invite à en prendre soin au creux de l’hiver.
L’automne nous rappelle que la Vie nous espère car nous lui sommes précieuses.

Article paru dans la revue d’automne 2015 de la revue Rêve de Femmes

Pour aller plus loin

Les articles

Les web-conférences

Livres

Les accompagnements numériques

Stages et formations

Laissez-nous vos commentaires