Un blog dédié aux femmes

La puissance du Féminin Sacré

feminin-sacre - blog
16 Fév 2015

La puissance du Féminin Sacré

Par Maïtie Trélaün dans Etre femme

Sylvie Bérubé a créé l’Ecole du Féminin Sacré à Québec et diffuse son message dans différentes parties du monde. Elle éveille le Féminin Sacré chez les femmes comme chez les hommes et les invite à l’honorer.

Qui est Sylvie Bérubé ?

J‘ai rencontré Sylvie au Festival du Féminin organisé par Génération Tao à Paris. Un lien très fort s’est tissé entre nous même si nous n’avons pas beaucoup parlé ensemble. Elle se fait appeler Lüna et tout est contenu dans ce nom : la puissance de la lune, le mystère, la douceur, le sacré…

La beauté est quelque chose qui émane de l’intérieur de la femme

La puissance calme de sa présence m’a soutenue lorsque j’animais mon atelier sur le cycle de la femme ; et elle m’a fait découvrir les 12 étapes essentielles auxquelles nous pouvons dire oui ou non au fait d’être Femme. Elle se présente comme initiatrice du Féminin sacré. Elle porte en elle cette puissance sacrée, comme elle porte en elle cette dimension de transmission. Elle incarne la mémoire des prêtresses d’Isis qui initiaient les hommes à la sexualité sacrée et à la rencontre de leur propre féminin sacré. Elle nous parle de Marie-Madeleine comme inspiratrice qui guide les femmes vers leur sexualité. Sylvie nous invite à honorer ce féminin au plus profond de nous, à nous dévoiler.

Elle sera présente au Sommet en ligne de la Sexualité de Vie et nous expliquera comment choisir de nous voiler ou de nous dévoiler sans nous cuirasser.

Je vous partage cette rencontre que j’ai enregistrée alors qu’elle organisait le premier Festival du Féminin à Montréal. Je vous laisse savourer son accent qui nous parle de cette belle province outre atlantique.

Sylvie nous a quittée le 16 janvier 2018 dans le creux de l’hiver. Elle a déployé ses ailes en laissant derrière elle toutes les graines qu’elle a semées dans nos cœurs.

Sylvie interviewée par Maïtie 

Interview de Sylvie Bérubé au Festival du Féminin à Montréal le 3 octobre 2014

La semaine prochaine, vous découvrira une très belle vision de la ménopause avec une nouvelle femme… à découvrir !

Pour aller plus loin avec Maïtie

Conférence de Sylvie Bérubé au Sommet de la Sexualité

Voiler ou dévoiler sa sexualité : comment se protéger sans se cuirasser

Les articles

Les interviews

Les chroniques de Livres

Les web-conférences

Livres

Les accompagnements numériques

Stages et formations

 

  • Laure 16 février 2015 at 13 h 45 min / Répondre

    Vue la vidéo ! … et j’exprime un grand WAOU ! …. J’ai rencontré Maïtie d’un côté, j’ai vu des vidéos de Sylvie Bérubé d’un autre côté, et là de les voir toutes deux réunies ensemble dans le même espace çà concrétise vraiment le fait qu’il y a plein de femmes sages qui vont dans le même sens, … çà donne corps à ma sensation que nous sommes beaucoup de femmes sur la voie de la féminité. Ça fait plaisir et çà m’ouvre, tout simplement.

    • Maitie 16 février 2015 at 14 h 43 min / Répondre

      Il y a plein de femmes et ce qui est génial c’est qu’il n’y en a pas deux qui expriment de la même manière ce que c’est d’être Femme. Toutes se complètent comme si chacun était une pièce d’un grand puzzle, du grand puzzle de la Femme.
      Merci de ton enthousiasme
      MaÎtie

    • Maitie 27 mars 2015 at 8 h 31 min / Répondre

      Merci de ton témoignage Laure… Eh oui nous sommes nombreuses à souvent nous croire seule ! J’aime entendre le rythme de nos pas sur la Terre et cela me relie à chacune de vous et à toutes celles qui sont en marche sans le savoir… Nous marchons vers notre floraison dans ce grand jardin de la Terre.

  • Chrystelle 19 février 2015 at 18 h 42 min / Répondre

    Quel merveilleux cadeau de vous voir toutes les deux réunies.
    J’ai eu les larmes aux yeux en vous écoutant, comme si tout résonnait en moi de façon extrêmement juste. C’est comme si vous étiez le miroir l’une de l’autre.
    C’est tellement doux de savoir qu’il est possible d’entendre ce vers quoi notre corps nous guide, d’y aller dans sa fluidité de Femme et de Reine.
    Merci à toutes les deux pour ce beau chemin que vous ouvrez, aux femmes, aux hommes, même s’il parait encore obscur pour certains.
    Merci Maïtie pour ces précieux trésors vers lesquels tu nous fais danser, qui me semblent infinis et parfois inatteignables. Merci d’être juste toi, merci d’être toutes ces femmes à la fois.
    Je vogue en compagnie de mes soeurs à la découverte des miennes.

    • Maitie 20 février 2015 at 3 h 59 min / Répondre

      Ce qui te fait vibrer en nous est juste le reflet de ce qui est en toi et qui ne demande qu’à rayonner, qu’à s’étendre encore davantage. Si tu places cela devant toi, ça s’éloigne au fur et à mesure que tu avance un peu comme un mirage. en revanche si tu le places à l’intérieur de toi, tu peux sentir que tu enlèves les voiles un peu plus à chaque pas et que tu es de plus en plus “cela”. Pour cela, il suffit que tu écoutes où est-ce que cela te touche dans ton corps… c’est juste là que pulse ta reine.
      C’est chouette que tu mettes des mots sur tout cela, cela me confirme la justesse de mon action

Laissez-nous vos commentaires