Un blog dédié aux femmes

Soyez fière d’être Femme ! (web-conférence)

Soyez fière d'être femme
02 Déc 2018

Soyez fière d’être Femme ! (web-conférence)

Par Maïtie Trélaün dans Bien vivre sa ménopause, Etre femme

Être femme n’est pas qu’une histoire de genre, c’est aussi une manière d’être. Mais comment trouver sa place entre la femme objet, la femme fatale, la femme esclave, la femme d’affaire… ? Riches de tout l’héritage des millénaires passés, comment pouvons-nous créer une autre manière d’être Femme Aujourd’hui ?

Mon père voulait que je sois une femme du monde : il m’a appris les bonnes manières, l’art de porter des masques et de lisser les apparences. Ma mère m’a appris la nature et je m’y suis élevée en petite fille sauvage.

Je suis partie garçon manqué (4ème et dernière fille de mon père). Je suis devenue l’homme fort de la maison à désoucher les troncs d’olivier à la hache, à monter à la corde lisse à la force de mes poignets, à rivaliser avec les costaud de ma classe. J’étais fière de mes muscles et de ma force. Je ne comprenais pas les minauderies de mes camarades de classe. Et en même temps, je me tenais à l’écart, pour observer ce monde dans lequel je ne pénétrais qu’en force et en silence.

Pourtant j’ai toujours aimé mon corps féminin avec ma poitrine qui tenait fièrement sur mes pecs bien toniques. Je portais des robes, des jupes qui dansaient autour de moi quand je marchais mais je pouvais aussi bien m’habiller comme un sac à patates avec des pulls rêches que je portais à même la peau.

J’avais peur de séduire ; je vivais comme une tare le fait d’être belle. Être une femme était dangereux, comme si j’étais une proie… Alors j’ai gagné en force et je me suis isolée dans la tour d’ivoire de ma timidité. 

Au fil des ans, c’est en accueillant ma vulnérabilité, en lâchant la force que j’ai découvert ma complémentarité avec l’homme. Ne cherchant plus à rivaliser, j’ai pu voir nos spécificités. Quelque chose de puissant à pris place en moi : une fierté simple et profonde, la fierté d’être une Femme.

Alors, j’ai commencé à explorer le monde de la Femme : c’est quoi, en fait, être Femme ?

Le cœur de la Femme

La femme, par Principe (énergie principielle) est bâtie sur l’Amour (et l’homme sur la Présence). Cela lui confère une extrême bienveillance et une capacité d’amour inconditionnel.

C’est bien beau, mais quand j’ai ouvert mon cœur, j’ai tant de fois été agressée, piétinée, jugée, dénigrée… qu’un jour j’ai fermé mon cœur. Cela ne vous est pas arrivé ?

Personnellement j’ai cherché les chemins, jusqu’à ce que je trouve des moyens de ne plus être victime, sans, pour cela, être persécuteur. J’ai mis au monde ma Reine.

Un amour inconditionnel

J’ai ensuite réalisé que je ne pouvais pas aimer l’autre, si je ne commençais pas à m’aimer. En effet, tous les espaces que je n’aimais pas me mettaient sur mes gardes et m’empêchaient d’être réellement disponible à l’autre. Et, en même temps, j’attendais toujours que l’autre me reconnaisse, m’autorise, me respecte… Donc, ma relation à l’autre était biaisée.

J’ai découvert, que ce n’était pas si simple de m’aimer avec humilité, à savoir avec toutes mes limites, ma lâcheté, mes peurs, mes filtres et aussi avec mon rayonnant, ma puissance, ma beauté, mon unicité. Et le plus délicat était d’admettre ma véritable valeur.

C’est au travers de ma vulnérabilité que j’ai trouvé le chemin.

Le masculin de la Femme

Alors qu’en cherchant l’égalité pour être aussi forte, aussi intelligente, aussi brillante qu’un homme, je passais en force sans me respecter. La recherche de la complémentarité m’a appris à poser mon masculin avec de plus en plus de justesse.  J’ai senti alors la différence entre le masculin de l’homme et celui de la femme. Ma curiosité m’a amenée à voir en quoi le féminin de l’homme se distingue de celui de la femme.

Aujourd’hui, lorsque chacun va sur son chemin, ils peuvent se rencontrer dans leur complémentarité en étant ouverts à leur singularité.

En retrouvant un masculin qui protège et soutient ma vulnérabilité à rayonner simplement, j’ai retrouvé ma dignité de Femme. Et depuis… je suis fière d’être Femme

Soyez fière d’être Femme


Web-conférence du mardi 4 décembre 2018 à 21h donnée dans le cadre du cycle “du Bonheur à la sensualité féminine” au sein des 12 web-conférences 2018. C’est elle qui clôture et le cycle et l’année.

 

Pour aller plus loin

Les articles

Les web-conférences 2018

Autres web-conférences

Les accompagnements numériques

Les stages

Laissez-nous vos commentaires