Un blog dédié aux femmes

Eveillez votre désir à volonté…(web-conférence)

Eveillez votre désir-Blog
05 Juin 2018

Eveillez votre désir à volonté…(web-conférence)

Par Maïtie Trélaün dans Bien vivre sa ménopause, Etre femme

Et si vous pouviez déclencher votre désir quand cela vous chante, est-ce que ça vous parlerait ? Et en même temps cela vous rendrait responsable de votre désir comme de votre non désir… êtes-vous prête ? Un désir gratuit qui ne dépend de rien et se nourrit de tout… est-ce vraiment possible ?

 

La réponse est “oui” ! J’appelle ce désir libre votre “état d’amoureuse” même si les hommes peuvent aussi apprivoiser leur état d’amoureux. Vous pouvez être responsable de votre désir comme de votre bonheur. Ce qu’apporte l’autre ou ce qui vous environne devient un plus et n’est plus un manque. Vous devenez autonome.

Du désir à la convoitise

Le désir est la première impulsion qui nous attire vers quelque chose ou quelqu’un. C’est un élan qui ouvre le cœur et fait pétiller. Bien souvent c’est en direction de quelque chose ou de quelqu’un : “ce tableau m’inspire, j’ai envie de ce tableau”, “cet homme me touche, j’ai envie de cet homme”…

Vous sentez alors comme un vague qui vous remplit, vous anime, vous fait pétiller… C’est extrêmement agréable même si cela ne dure parfois que le temps d’une étincelle : c’est éphémère, volatile, incontrôlable…

La convoitise nous tend vers quelque chose ou quelqu’un : “j’ai besoin d’avoir cet objet, cette personne pour nourrir ce plaisir du désir”. J’ai l’impression que tout ce plaisir se focalise sur l’objet ou la personne qui a déclenché cette impulsion. Et là, la peur arrive : “‘est-ce que je le mérite ? “, “et si je ne l’avais pas !”… Le manque ou la peur du manque peut arriver, vous laissant au prise avec la peur de la frustration. Un cercle vicieux s’installe rendant vital le besoin d’avoir l’objet de votre désir. Le plaisir n’est plus là, il est dans l’objet et dans le fait de pouvoir accéder à cet objet. Donc je n’ai plus accès à ce plaisir, sauf peut-être si j’obtiens l’objet… N’avez-vous jamais ressenti cette déception en ayant enfin l’objet de vos désirs, de sentir ce “et c’est tout !!!”. Le plaisir c’est envolé, évaporé, volatilisé, consommé… et après ?

Le désir n’est plus. On va attendre quelque chose qui le déclenche ; on va avoir peur d’être encore déçue ; on va craindre de ne jamais le trouver ; on peut aller jusqu’à “à quoi bon…”.

 

Le plaisir du désir

J’aime cette phrase de Jacques Ferber “Le plaisir est dans le désir !”. C’est tellement vrai pour moi.

Le désir est plaisir, joie de vivre, ouverture. Il est juste là dans le présent de là où sont mes pieds. Je croise le regard d’un homme dans la rue, mon cœur s’accélère, mon corps vibre, je souris : c’est léger en moi, ça pétille !

Comment faire pour savourer ce désir, pour le faire durer ?

Le soir, le regard de cet homme revient, mon coeur s’accélère, mon corps vibre, je souris : c’est léger en moi, ça pétille ! Pourtant l’homme n’est pas là, alors que le désir m’offre sa vague de plaisir.

J’ai généré mon propre désir… Dois-je le lier à cet homme que peut-être je ne reverrai jamais ? Dois-je être triste d’être passée à côté de l’homme ?

La Belle au Bois dormant

La femme a une très grande aptitude à laisser s’endormir son désir et même son désir sexuel. Elle peut souvent vivre sans et n’a plus l’énergie pour “réveiller la machine”.

Pourtant le pétillant du désir est celui de son énergie de vie, de sa joie de vivre, de sa créativité, de ses instants de bonheur.

Ce n’est pas coûteux en énergie d’éveiller son désir, au contraire cela permet d’être mieux dans sa peau, d’apporter de la fluidité dans ce que l’on fait, d’avoir de l’entrain… Souvenez-vous lorsque vous étiez amoureuse !

Ce n’est pas coûteux mais c’est impliquant : je ne peux pas me mentir, je ne peux pas m’en extraire… L’éveiller me demande d’être présente à moi, d’être avec moi et de m’autoriser ce plaisir du désir, d’en être gourmande.

Avez-vous envie de goûter au plaisir de votre désir et de l’ajuster à votre goût ?

Eveillez votre désir à volonté

Je vous parle de tout cela dans ma web-conférence et je vous amène plus loin en vous donnant les clés d’accès à votre désir, à votre état d’amoureuse pour que vous puissiez le savourer à volonté sans modération.

Extrait de la Web-conférence faite le 05/06 à 21h (heure de Paris) dans le cadre du cycle “du Bonheur à la sensualité féminine” au sein des 12 web-conférences 2018.

Vous pouvez vous procurer l’intégralité de la web-conférence sur https://naitre-femme.com/web

Pour aller plus loin

Les articles

Les web-conférences

Les accompagnements numériques

Les stages

 

Laissez-nous vos commentaires