Un blog dédié aux femmes

Et si notre colère était une perle

femme colère
07 Sep 2015

Et si notre colère était une perle

Par Maïtie Trélaün dans Etre femme

Nous ne savons pas toujours à quoi correspond vraiment notre énergie de Vie. Est-ce elle qui fluctue en fonction de ma fatigue ? Est-elle qui m’abandonne lorsque je dis “à quoi bon” et que je désespère ? La réponse est “non”. Ce n’est pas cela et même, c’est parce que vous ne vous connectez pas à votre énergie de vie que vous ressentez cela… Alors qu’est-ce que j’entends par là et comment faire pour s’y connecter ?

Sentir notre énergie de Vie

Chacun de nous est la résultante de la rencontre d’une part de matière (notre corps qui est le véhicule qui nous permet de nous déplacer sur la Terre) et d’une part d’énergie (qui anime cette matière). La rencontre des deux fait que nous sommes vivants et incarnés.
Si l’on plonge dans notre corps à la rencontre de l’infiniment petit on se trouve dans un espace comparable à la voûte céleste avec ses étoiles et les espaces qui les séparent. Si nous enlevions le “vide” de notre corps, notre matière ne serait pas plus grosse qu’une balle de golf. Ce qui sépare cette balle de notre forme visible, c’est le vide !

Notre colère nous rappelle que nous sommes précieuses à la vie

Qu’on le veuille ou non, l’énergie que nous incarnons est une énergie d’Amour pur, illimitée et inaltérable. Elle possède une nuance particulière qui est notre spécificité, notre unicité.

Souvenez-vous d’un moment de joie intense. Imaginez que vous y êtes. C’est comment à l’intérieur de vous ? C’est plein, c’est pétillant, ça circule, ça rayonne, c’est lumineux… ? Ressentez cette qualité qui vous habite… c’est votre énergie de vie. Comment vous sentez-vous alors ? Pour ma part, j’ai l’impression d’être illimitée.

Vous pouvez également vous secouer pendant au moins dix minutes. Lorsque vous calmez le mouvement et que vous retrouvez l’immobilité, ressentez ce qui circule dans votre corps. C’est comme quoi ? Respirez-le : c’est votre énergie de vie.

La subtilité de notre Femme Sauvage

Il n’est pas toujours évident de percevoir notre énergie de vie et surtout de la suivre. En effet, elle porte en elle notre mission de vie et nous guide vers notre réalisation… encore faut-il savoir l’entendre !

Elle nous parle avec beaucoup de subtilité sous forme d’intuitions, de ressentis. On la perçoit avec nos cinq sens, comme une louve aux aguets. Je l’appelle “la Femme Sauvage”, hyper sensible, présente à l’instant (elle ne s’encombre pas du passé ni de l’avenir), spontanée (elle saisit l’occasion quand ça lui dit “là !” peu importe où ça l’emmène). Elle a une foi inébranlable en la vie. Elle est incontrôlable, imprévisible. Elle fait corps avec la vie et nous invite à en faire autant.

Lorsque nous ne sommes pas à son écoute, nous nous éloignons de notre énergie de vie, nous nous éloignons de sa fluidité, de son pétillant et aussi de sa puissance. Nous faisons davantage des choses par obligation que par passion ; nous nous accrochons à nos croyances comme à des garde-fous et plus nous nous accrochons plus nous nous mettons en tension. Les tensions diminuent l’espace vide entre nos particules de matière, l’énergie de vie y circule moins créant des douleurs, des maladies et pouvant aller jusqu’à la mort.

La puissance primaire de notre Barbare

Et dans le même temps l’irritation nous gagne, parfois la colère pouvant même avoir la puissance de la rage ou de la fureur. Colère contre l’autre, contre nous-même, contre le système, contre… Peu importe ! Et plus nous cherchons à la refouler car nous la jugeons négativement, plus nous la nourrissons, donc pus elle occupe de la place dans nos pensées et prend de l’ampleur. J’appelle cette énergie “notre Barbare”, c’est cette force primaire, brute, explosive qui peut tout détruire et nous terrifie.

Pourtant, notre Barbare est le gardien de notre énergie de vie au même titre que notre Femme Sauvage. Mais ils occupent chacun une place différente. Autant notre Femme Sauvage la tient dans les bras et fait corps avec, autant notre Barbare surveille et nous tape sur les doigts quand on s’éloigne trop de notre énergie de vie : il nous rappelle à l’ordre.

Donc si l’on n’écoute pas la Femme Sauvage qui nous guide avec des notions subtiles, audacieuses et pétillantes, on va entendre notre Barbare qui nous parle tensions, irritation, colères, douleurs, maladies, accidents… Et moins on l’écoute, plus il amplifie son signale et peut aller jusqu’à la mort pour nous ramener à la vie car, pour lui, il est préférable de mourir en étant pleinement vivant que de vivre en étant un mort vivant.

L’expression de notre énergie de vie

La puissance de notre joie est à la hauteur de celle de notre énergie de vie ; la puissance de notre colère est également à la hauteur de celle de notre énergie de vie. Et plus nous réprimons notre colère, plus nous cherchons à la contrôler plus nous nous épuisons.

L’énergie de vie a 3 formes d’expression

  • la sexualité
  • la spiritualité
  • la créativité

Notre irritation et notre colère nous parlent de notre relation à ces 3 points, de même que nos tensions et nos douleurs. Cela nous parle de la manière dont nous écoutons et respectons notre énergie de vie, comment nous jouons avec, nous la savourons et l’exprimons. Cela nous parle de la manière dont nous nous respectons profondément et dont nous nous accueillons.

Transformer votre colère en puissance créative

J’aime aujourd’hui accompagner les femmes à la rencontre de la subtilité de leur Femme Sauvage et en même temps, cela ne sert à rien si elles ont peur de leur Barbare. C’est pour cela qu’il est fondamental pour moi d’oser libérer son Barbare, de le laisser s’exprimer dans un espace approprié pour ne plus en avoir peur. C’est à ce moment-là que la femme peut chevaucher sa vraie puissance et être créatrice de sa vie.

Le Barbare et la Femme Sauvage sont nos archétypes de base, les fondements de notre maison. C’est sur eux que s’appuie notre couple royal Roi-Reine pour régner sur nos Terres. Notre Roi a la maîtrise de notre Barbare ; c’est ainsi qu’il pose son autorité noble dans la justesse et la sagesse. Notre Reine, protégée par notre Roi exprime sa beauté créative et l’offre à l’univers sans se mettre en danger.

Notre colère nous rappelle simplement que nous sommes précieuses à la vie et qu’elle ne vaut pas le coup qu’on passe en côté en nous faisant passer après le reste !

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez vous inscrire au stage entre femmes Transformer votre colère en puissance créative, cliquez ici !

Les articles

 

Les web-conférences

 

Les accompagnements numériques

Stages et formations

Laissez-nous vos commentaires