Un blog dédié aux femmes

Le bonheur : et si vous disiez “oui” ! (web-conférence)

Le bonheur - et si vous disiez oui !
14 Fév 2018

Le bonheur : et si vous disiez “oui” ! (web-conférence)

Par Maïtie Trélaün dans Bien vivre sa ménopause, Etre femme

Et si je vous disais que le bonheur est un état généré par une hormone que vous êtes libre de sécréter quand vous le souhaitez, me croiriez-vous ? Et si vous réalisiez que votre bonheur était effectivement dans votre main et qu’il vous suffit de l’ouvrir pour le vivre, l’ouvririez-vous ?

 

Le bonheur est une grande question qui fait beaucoup parler de lui. Alors, pourquoi je m’y mets, moi aussi ?

Comment je me suis retrouvée à vivre le bonheur ?

Comme tout le monde j’ai couru après le bonheur, j’ai cru aux recettes des “marchands de bonheur”, en vain. Mes bonnes résolutions ne tenaient pas, les rustines que je mettais pour me voiler la face se décollaient, ma poudre de positivisme s’évaporait comme neige au soleil. J’avais l’impression d’escalader une montagne glissante et de me retrouver continuellement en bas, à vivre un quotidien qui m’épuisait et me rendait de plus en plus aigrie.

J’ai alors abandonné l’idée de trouver le bonheur pour me concentrer sur mes journées. Je me suis attelée à créer ce qui faisait sens pour moi, à vivre ce qui me donnait envie de me lever le matin, à m’émerveiller de petits riens qui me parlaient de la vie même sur les champs de bataille.

J’avais l’impression d’être centrée sur moi, sur mon petit monde, à faire mon petit bonhomme de chemin.

Et un jour j’ai constaté que mon quotidien s’était complètement transformé : il avait pris des couleurs. Je surpris même mon fils dire à sa copine : “Tu peux pas savoir ce que ça me fait quand j’entends ma mère rire !”. Je n’avais pas réalisé que ce rire perdu durant mon enfance était revenu. Je pouvais effectivement savourer sa mélodie dans mon corps.

Les gens à mon contact étaient plus souriants, même dans la rue. Les stages que j’animaient étaient plus légers même si les transformations des participants étaient de plus en plus visibles et pérennes.

En fait, je réalisais que je vivais le bonheur. Ce n’était pas ce que je cherchais auparavant, ça existait même si je vivais des choses difficiles. J’ai alors décidé d’approfondir davantage cette question du bonheur.

Le bonheur est inconditionnel

J’ai compris que le bonheur n’était pas dépendant d’une forme mais d’un état. Hors, avant, je courais après une forme qui permettrait à mon bonheur de s’installer. La forme était inutile !

En revanche, je pouvais trouver des moyens

  • Pour générer mon état de bonheur
  • Pour l’activer durant un temps de plus en plus long
  • Pour mettre à profit son énergie pour me maintenir en santé

J’ai découvert que le bonheur est un état, qu’il est inconditionnel, qu’il est en lien avec une hormone que je peux sécréter à volonté.

Avez-vous envie, vous aussi, de devenir responsable de votre état de bonheur ?

 

Le bonheur : et si vous disiez “oui” !

Dans cette web-conférence

  • Je vous explique cet état de bonheur
  • Je vous parle de son hormone
  • Je vous amène à la sécréter pour que vous ayez votre propre image ressource
  • Je vous donne les moyens de dire “oui” au bonheur ou pas, selon votre propre choix
  • Je vous propose des pistes pour l’introduire dans votre quotidien

Le bonheur : et si vous disiez “oui” ! Web-conférence du 13/01/2018 (extrait).


C’est la première conférence d’un cycle de six durant lequel je vous amène du bonheur à la sensualité féminine.

Inscrivez-vous aux web-conférences 2018 pour avoir accès à vie à l’intégralité de cette web-conférence.

 

Pour aller plus loin

Les web-conférences

Les accompagnements numériques

Stages résidentiels

 

Laissez-nous vos commentaires