Un blog dédié aux femmes

 Adolescents et intimité : que pouvez-vous leur apporter ?

Ado-sexualité
05 Août 2017

 Adolescents et intimité : que pouvez-vous leur apporter ?

Par Maïtie Trélaün dans Etre femme

L’adolescence est le passage de l’enfant à l’adulte. L’énergie sexuelle devient sexuée. La question est : « comment je régule ? ». L’adolescent a besoin d’adultes sexués qui régulent leur énergie. La mère s’efface et se pose en Femme ; le père le soutient en Homme dans ses premiers pas vers le grand monde.

 

 

Une qualité de posture

Les adolescents ne veulent pas de nos explications. Ils les ont déjà eues donc, en leur en apportant encore (surtout s’ils n’ont rien demandé) on les prend pour des enfants. Ça ne peut pas marcher.

Vous accueillez avec simplicité votre puissance sexuelle et vous la régulez

L’adolescent attend autre chose de nous. Il espère le trouver chez ses parents et si ce n’est pas le cas, il le trouvera chez d’autres adultes.

Il a besoin :

  • Qu’on gère nos peurs
  • Qu’on lui fasse confiance dans sa capacité à trouver son chemin
  • Qu’on régule notre énergie sexuelle
  • Qu’on le reconnaisse en homme ou femme

Il vient nous chercher sur notre posture de femme sexuée et responsable. Notre corps le lui montre et comme il ne ment pas, nous ne pouvons pas faire semblant. D’un regard, l’adolescent sait s’il peut compter sur nous ou pas.

De quoi avons-nous besoin pour accorder notre corps avec nos mots et arrêter de nous mentir ? Qu’est-ce qui nous empêche de lui dire simplement « là j’ai peur », « là je ne sais pas comment faire… » ?

 

La régulation de l’énergie sexuelle

L’énergie sexuelle est notre énergie de vie qui s’exprime par la sexualité, la créativité et la spiritualité. Elle devient sexuée à l’adolescence en impliquant le sexe comme un organe de plaisir.

Nous fonctionnons comme une pile avec un pôle (+) et un (-). L’énergie sexuelle va du (+) vers le (-) puis du (-) vers le (+).

Pour la femme le pôle (+) est son cœur et son pôle (-) est le sexe ; c’est l’inverse pour l’homme.

Donc chez la femme, l’activation de l’énergie sexuelle démarre au cœur et à la poitrine alors que chez l’homme elle démarre au sexe.

 

Expérimentation de la roue d’énergie

Je vous propose de faire circuler votre énergie sexuelle en vous aidant de la respiration et de vos mains.

Venez respirer dans votre pôle (+) et sentez l’énergie qui y circule comme une boule qui tourne et augmente à chaque respiration. Ainsi vous dilatez et ouvrez votre pôle (+).

En soufflant, offrez cette énergie à l’extérieur tout en l’accueillant dans vos mains ouvertes (comme si elles tenaient la boule d’énergie). Puis vous l’amenez jusqu’à votre pôle (-) qui s’ouvre pour l’accueillir.

L’énergie pénètre alors dans votre corps, vos mains se posent sur votre buste et en inspirant vous amenez l’énergie jusqu’à votre pôle (+) par l’intérieur en même temps que vos mains caressent dans le même sens la surface de votre buste.

Faites-le pendant plusieurs minutes en amenant de la fluidité. Puis ressentez : qu’est-ce que cela vous apporte ?

 

Vous pouvez le faire avec votre partenaire, qu’il soit physiquement présent ou non. La roue démarre au cœur de la femme, elle offre son énergie à l’homme qui l’accueille dans son cœur et l’amène jusqu’à son sexe, de là il l’offre à la femme qui la reçoit dans son sexe et l’amène jusqu’à son cœur.

Si vous êtes seule, imaginez cette circulation avec un homme virtuel (connu ou inconnu).

Si vous êtes en couple avec une femme, l’une se positionne en homme et l’autre en femme.

Qu’est-ce que cela vous apporte de le faire en couple ?

Par la roue d’énergie vous régulez votre énergie sexuelle.

 

Gérez vos peurs

En regardant vos peurs en face, en reconnaissant que ce sont les vôtres et en vous accueillant avec elles, vous créez un espace entre l’autre et vous. A ce moment-là, vous pouvez le voir dans sa singularité. L’adolescent se sentira alors reconnu dans sa capacité à faire son chemin à sa manière même si vous avez peur.

Vous vous placez en femme responsable d’elle-même, qui gère ses peurs même si elles ne sont pas transformées.

 

Expérimentation : accueillez vos peurs

Voyez l’adolescent qui qui part seul dans le monde ; ressentez ce que cela fait dans votre corps ; prenez cela dans vos bras comme vous pendriez un enfant apeuré et rassurez-le. Tout en continuant à rassurer ce qui a peur, regardez l’adolescent : qu’est-ce que cela change ? Peut-être qu’il y a de la tristesse, de la colère… Prenez aussi cela dans vos bras et respirez. Prenez vous dans les bras avec bienveillance avec tout cela.

Tout ce qui est dans vos bras vous montre le travail que vous avez à faire pour grandir sur votre chemin de Femme sexuée.

Tant que vous ne vous êtes pas accueillie avec vos peurs, vous ne pouvez pas aider un adolescent alors, laissez-le faire et occupez-vous de vous.

 

Le reconnaître dans sa qualité d’homme ou de femme sexuée

Lorsque vous ressentez votre sexe plein et vivant dans votre corps même dans vos occupations quotidiennes, vous êtes une femme sexuée. Cela se voit. Vous accueillez avec simplicité votre puissance sexuelle et vous la régulez. Elle circule librement en vous et vers votre partenaire (réel ou virtuel). Donc elle ne risque pas de s’insinuer consciemment ou inconsciemment entre l’adolescent et vous ! Ceci est capital pour la sécurité de l’adolescent surtout lorsqu’il est du genre opposé à vous.

Vous êtes alors disponible à accueillir sa puissance d’énergie sexuelle et de le reconnaître comme un homme ou une femme sexué(e) donc capable d’avoir du plaisir et de donner du plaisir. Il ou elle peut laisser circuler son énergie sexuelle même s’il ne sait pas très bien la réguler, l’exprimer face à vous même si c’est maladroit sans se mettre en danger. Ainsi, il peut apprendre dans un cadre sécuritaire à gérer et accueillir cette énergie que ce soit face aux personnes du même genre que lui ou du genre opposé.

C’est possible uniquement lorsque vous gérez la vôtre et que vous êtes en paix avec.

 

Que pouvez-vous apporter aux adolescents ?

Vous leur apportez ce que vous êtes : où en êtes-vous réellement de votre sexualité ? Comment vous accueillez-vous avec cela ? Que faites-vous pour être une Femme sexuée qui le pose simplement sans le revendiquer ?

Laissez-nous vos commentaires