Un blog dédié aux femmes

Activez votre hormone du bonheur ! (Week-end)

Activez votre hormone du Bonheur
09 Fév 2018

Activez votre hormone du bonheur ! (Week-end)

Par Maïtie Trélaün dans Autour de la naissance, Bien vivre sa ménopause, Etre femme

Un week-end pour les hommes comme pour les femmes qui vous permet de découvrir la saveur de votre hormone du bonheur et d’apprendre à la sécréter à volonté.

>> Je m’inscris au week-end du 13 au 15 avril 2018 à Chevinay

 

 

 

Depuis combien de temps courez-vous après le bonheur en cherchant à réunir les conditions idéales qui vous permettraient de le vivre enfin ?

Et si je vous disais que votre bonheur dépend en fait d’une hormone que vous pouvez sécréter à volonté et qu’il ne tient qu’à vous de l’introduire dans votre quotidien !

Ma découverte de l’Ocytocine

J’ai découvert cette fabuleuse hormone dans ma pratique de l’accouchement, en constatant que la qualité du déroulement de la naissance dépendait de la qualité de la sécrétion de cette hormone par la mère.

J’ai commencé à reconnaître “la saveur” de l’Ocytocine : l’ambiance que cela crée, la sensation corporelle, les effets que cela produit sur le corps…

C’est le livre du Dr. Kerstin Uvnas Moberg “L’Ocytocine : hormone de l’amour”, qui m’a permis de réaliser l’importance de cette hormone sur ma santé.

  • Elle soutient la régéneressence des tissus et la croissance
  • Elle optimise l’assimilation des aliments
  • Elle intervient dans la gestion de la chaleur
  • Elle diminue notre tension et ralentit notre rythme cardiaque
  • Elle augmente notre système immunitaire
  • Etc…

C’est une réelle hormone de jouvence !

Et en même temps j’ai senti à quel point elle jouait sur mon état d’être. Dès que j’étais sous l’effet de l’ocytocine, une joie profonde me remplissait faisant fondre ce qui me semblait des montagnes insurmontables, une hyper-connexion à tout ce qui m’entourait (la vie, les autres, la nature…) me rendait curieuse de l’autre, j’avais l’impression d’être amoureuse

Etait-ce vraiment possible qu’une simple hormone (qui est en même temps un neurotransmetteur induisant des comportements spécifiques) ait un tel impact sur mon corps physique, mes émotions et mes pensées ?

Il fallait absolument que je perce son mystère. J’ai ainsi trouvé des chemins pour la sécréter quand je voulais et même si je ne parvenais pas à maintenir indéfiniement l’état de bonheur qu’elle engendrait, j’augmentais petit à petit le temps de mes bulles de bonheur.

Comment l’ocytocine a changé ma vie

J’ai testé alors de multiplier mes temps ocytociques, de développer en temps utiles une attitude ocytocique. L’Ocytocine est contagieuse, donc lorsque j’en sécrète, ça se diffuse autour de moi et cela donne envie aux autres d’en sécréter. C’est ce que j’utilise entre autre lorsque je drive des méditations. C’est aussi ce que je faisais inconsciemment lorsque j’était sage-femme qui m’a valu la renommée d’attirer l’eutocie (donc les accouchements qui se passent bien).

J’ai aussi commencé à l’utiliser pour me soigner :

  • J’ai stabilisé un abcès dentaire
  • J’ai fait disparaître mes maux de dos qui me valaient des lumbagos régulièrement
  • J’ai ramené de la fluidité dans mes articulations ; cela m’a permis de recommencer à faire de la montagne alors que c’était inenvisageable depuis 10 ans à cause des douleurs articulaires)
  • J’ai soigné une épaule gelée qui immobilisait complètement mon bras
  • Etc…

Je me suis rendue compte qu’au fil du temps, même si j’avais traversé la ménopause avec tout ce que cela représente, j’étais de mieux en mieux dans ma peau, je savourais la fluidité de mon corps comme jamais je ne l’avais sentie auparavant et en même temps, je gagnais en légèreté dans mon quotidien et dans mes relations. En fait, l’ocytocine était réellement en train de changer ma vie ; c’était bien concret, tangible, je le sentais dans mon corps, dans mes cellules et dans mon cœur.

L’Ocytocine est timide

J’ai continué d’étudier. J’ai réalisé que de nombreux chercheurs avaient découverts les vertus de l’ocytocine ; ils avaient même réussi à la synthétiser pour pouvoir la consommer, l’injecter… sans que cela produise les effets escomptés. En consommant ou en injectant cette substance synthétisée, on n’obtient que les effets mécaniques liés à l’hormone et non les effets comportementaux liés à sa qualité de neurotransmetteur.

Sa sécrétion dépend de moi ; je suis la seule à pouvoir ouvrir la porte de son monde et de toutes ses vertus. L’Ocytocine est timide et discrète, elle ne s’impose pas.

Mon bonheur n’existe pas sans moi ; il me demande de m’impliquer dans son processus. Et en même temps, plus je m’y implique, plus il est présent, plus c’est aisé de le générer et plus il perdure.

Avez-vous envie, vous aussi, de bénéficier des vertus de l’Ocytocine ?

Un week-end dans le monde de l’Ocytocine

J’ai envie de vous emmener dans ce monde qui change les couleurs de votre quotidien sans attendre qu’il change de forme.

Au cours de ce week-end, je vous accompagnerai, entre autres, à :

  • Sécréter votre hormone du Bonheur à volonté
  • Découvrir les 3 clés fondamentales pour accéder à votre Bonheur
  • Vous autoriser à savourer des bains d’Ocytocine
  • Apaiser ce qui blesse, tant dans le cœur que dans le corps
  • Dire “oui” à la vie et dire “oui” au bonheur
  • Trouver des chemins pour l’amener dans votre quotidien
  • Réaliser que vous pouvez vivre un bonheur concret, connecté à votre vie

Modalités pratiques 

Lieu 

à Chevinay (30 kms de Lyon vers l’Arbresle)

Dates:

du 13 au 15 avril 2018

Horaires :
Accueil le vendredi à partir de 20h
Clôture du stage le dimanche vers 18h

Hébergement :

sur place

Repas :

Chacun amène la nourriture pour partager les repas. Cela présente l’avantage :

  • de conserver un maximum d’énergie pour le voyage et non pour les temps de cuisine
  • d’être certain que vous aurez les aliments qui vous nourrissent et qui vous sont habituels en qualité et en quantité
  • d’avoir le plaisir de pouvoir partager et faire découvrir des choses que vous aimez.

Coût :

Week-end : 390 € TTC + participation aux frais d’hébergement 60€ .

Inscriptions :

[/unordered_list]

 

Pour aller plus loin

Les web-conférences

Les accompagnements numériques

Laissez-nous vos commentaires