Un blog dédié aux femmes

Quand une personne t’irrite

Lettre-manouella2
10 Juin 2014

Quand une personne t’irrite

Par Maïtie Trélaün dans Manouella

Dans la vie, on rencontre des gens qui nous attirent, des gens qui nous révoltent et des gens que l’on ne remarque même pas. Quels sont ceux qui nous aident le plus à avancer ? Les réflexions de Manouella vous surprendront car elles ne sont pas habituelles.

St Paul de Vence,
le 11 juin 2014

Bonjour mes belles !

Comme les choses avancent de votre côté. Cela m’impressionne ! J’ai l’impression de faire du sur place en vous entendant. Mais je crois qu’il y a une partie de la vie où l’on avance à l’horizontal et une autre où cela se place sur la verticale : on fait moins de distance mais elle a plus d’amplitude.

Tous les choix que tu fais sont bons du moment que tu y vas complétement : peu importe le choix !

Tu sais Camille, peu importe le titre de la personne qui t’accompagne durant ta grossesse. L’important c’est la personne… Et encore, je crois que c’est ce que tu fais du contact avec ceux qui t’accompagnent.

Ils sont plusieurs : tu as la sage-femme, la doula, l’obstétricien, l’échographiste, l’anesthésiste… Aucun d’eux n’a de solution pour toi, mais chacun te donnera des pistes pour trouver ton propre chemin, ta propre manière de vivre ta grossesse. Ces pistes ne sont pas ce qu’ils croient : ce n’est pas par le contenu de ce qu’ils t’apportent mais par l’impact que ce qu’ils te disent, ce qu’ils te font, ce qu’ils sont, a sur toi. Je ne sais pas si je suis très claire !
La grossesse et l’accouchement sont des occasions qui te sont données pour te rapprocher encore plus de qui tu es et découvrir ta vraie puissance en accueillant ta pleine vulnérabilité.
Ton guide est dans ton corps (ensuite il sera dans tes bras) : tu te prépares à mettre au monde le maître que tu cherches pour te guider dans ce passage délicat ! Ta seule solution est donc d’écouter ton corps et de dialoguer avec lui.
Donc, si ce que t’apporte la personne qui t’accompagne te nourrit : profites-en et savoures-le !
Si cela t’irrite : écoutes ce qui réagit dans ton corps. Ce sont des zones de toi qui sont en résistances et qui t’appellent. Elles te parlent et demandent que tu libères un espace. Pour le transformer, j’ai trouvé un moyen super efficace et super simple : le processus F&M. Va voir ce que c’est, ça vaut le coup même si au début on a du mal à y croire. Comme l’accouchement va t’amener à lâcher tes résistances, les personnes qui t’énervent te sont d’une aide précieuse parfois plus précieuse que celles avec qui tu te sens bien. Car autant les deuxièmes te confortent dans ce que tu connais autant les autres te poussent à ouvrir des espaces en toi qui te font peur.
Si tu n’as aucune réaction face à la personne qui t’accompagne, ni elle te nourrit, ni elle te froisse (ou autre), c’est qu’elle t’es inutile. Tu n’as pas besoin de continuer avec elle.
Je me souviens d’une femme qui était venue me voir en consultation. Elle était en colère parce que je n’acceptais pas de l’accoucher, que c’était toujours comme cela dans sa vie… Elle m’a joué le syndrome du vilain petit canard pendant 45 minutes. Je consultais en douce mon agenda en reconsidérant ma position : je pouvais peut-être l’accepter même si cela faisait beaucoup d’accouchement en même temps … Quand brusquement, elle me regarda droit dans les yeux : “C’est vraiment génial que tu m’ais refusée, parce que ça me permet en fait de sortir de tout cela, d’arrêter de me sentir considérée comme la dernière roue de la charrette et de poser clairement ce que je veux… ça m’oblige à me prendre en main : merci !” J’étais scotchée ! J’ai réalisé que je n’aidais pas forcément les gens en cherchant à leur venir en aide. Ce fut une fabuleuse leçon pour moi.
De quoi as-tu besoin toi pour vivre ta grossesse et te préparer à l’accouchement ? Je te conseille vivement le livre “J’accouche bientôt : que faire de la douleur” ainsi que celui d’Isabelle Brabant “Vivre sa grossesse et son accouchement : une naissance heureuse. Tu y trouveras pleins de réponses et pleins de questions.
Pour savoir par qui faire suivre ta grossesse … Laisse-toi guider, amuses-toi à suivre ton lapin blanc. Tous les choix que tu fais sont bons du moment que tu y vas complétement : peu importe le choix !

Je vous embrasse
Manouella

Laissez-nous vos commentaires