Un blog dédié aux femmes

Des clés pour aimer Être Femme (web-conférence)

Aimer Etre Femme
08 Mar 2017

Des clés pour aimer Être Femme (web-conférence)

Par Maïtie Trélaün dans Etre femme

Du garçon manqué à la femme d’affaire en passant par la mère de famille, les femmes ont appris à être fortes autant pour survivre que pour se faire une place et sortir du patriarcat. La femme a fondamentalement peur d’être faible car elle est alors à la merci de ceux qui l’entourent. Mais qu’est-ce que c’est qu’être Femme aujourd’hui ?

De la force à la faiblesse

La recherche de la force fait redouter la faiblesse car ces deux états sont en opposition. Si je n’arrive pas à être forte, c’est que je suis faible avec tout le lot de clichés, de peurs et de croyances que cela entraîne.

Ainsi la femme peut rayonner sans crainte sa délicatesse féminine

Passer en force revient à se blinder, à serrer les dents, à continuer coute que coute et surtout à cacher ses moments de faiblesse. Beaucoup de femmes ne s’arrêtent que quand leur corps lâche ou que la vie les stoppe dans leur course effrénée.

Celles qui ne parviennent pas à passer en force, culpabilisent souvent.

Un nouveau paradigme : des chemins plaisants

Aujourd’hui, cet héritage que nous tenons de nos lignées de femme et qui correspond à un mode de survie devient obsolète. En effet, les « nouvelles générations » (qui ne sont pas liées à l’âge mais à une sensibilité différente) dont certaines sont jeunes femmes ne rentrent pas dans cette dualité force/faiblesse. Il est inconcevable pour elles de ne pas se respecter et de faire des choses qui leur sont laborieuses.

Elles préfèrent démissionner d’un travail, quitter une relation voire ne pas s’engager dans quelque chose qui risquerait d’amener une contrainte, plutôt que de s’enfermer. Elles cherchent des chemins plaisants. Malheureusement, bien souvent, elles restent focaliser sur une forme alors que leur puissance est leur capacité à amener du jeu là où leurs ancêtres voient du labeur. La vie deviendrait alors pour elles un réel terrain de jeu et le bonheur serait indépendant d’une quelconque forme.

De la vulnérabilité à la puissance

Pour amener du jeu, il est indispensable d’ouvrir son cœur afin de contacter l’espièglerie de son enfant intérieur (qui n’a rien à vois avec l’enfant blessé). Ouvrir son cœur revient à accueillir sa vulnérabilité. Dès lors où l’on n’a plus peur de cette vulnérabilité, qu’on ne la juge pas comme de la faiblesse, on touche un sentiment de puissance comme si l’on devenait invulnérable.

La puissance naît de la vulnérabilité et les deux sont complémentaire. Loin de se placer dans un système de dualité (comme force et faiblesse), elles se placent dans un système d’unité. Vous pouvez être puissant et vulnérable dans le même temps. Les deux parlent d’ouverture, d’ouverture de cœur et ne présentent pas de limite.

C’est ce couple vulnérabilité-puissance qui permet à la femme de rayonner sans crainte sa délicatesse féminine riche en sensualité. Plus elle ouvre et plus elle habite cette sensualité (sans le faire pour séduire et être vue), donc plus elle se sent sexuée et savoure son corps de Femme, plus elle touche sa puissance qui protège sa vulnérabilité. Elle devient son propre gardien, non parce qu’elle a mis une armure mais parce qu’elle a ouvert son cœur et qu’elle aime être Femme.

Vous avez déjà vu des femmes qui rayonnent cette vulnérabilité-puissance et qui, de fait, intime le respect simplement parce que c’est trop beau pour être touché sans y être autorisé. Ce n’est pas non plus une femme fatale, car elle le fait juste pour elle, pour son plaisir, parce qu’elle est vivante et n’a pas peur de l’exposer.

Aimer être Femme

Web-conférence de Maïtie donnée le 7 mars 2017 en préparation à la Journée de la Femme

Les liens utiles

Voici les liens que je vous donne pendant la web-conférence :

Pour aller plus loin

Vous pouvez aussi consulter les éléments suivants :

Les articles

Les chroniques de Livres

Les web-conférences

Livres

Les accompagnements numériques

Stages et formations

Maïtie propose régulièrement des web-conférences sur ces sujets qui la passionnent. Laissez votre mail sur son blog pour en être informé.

Laissez-nous vos commentaires